DSCF2167DSCF2168

Je voulais aujourd 'hui parler de la neige à Lyon et de tous les problèmes qu'elle entraîne dans son sillage mais en début d'après-midi mon téléphone a sonné et une voix lointaine m'a transmis une mauvaise nouvelle .

Marie ,ma douce Marie s'en est allée rejoindre son grand amour .Il n'aura pas fallu longtemps pour la réduire au silence .Elle n 'a pu supporter l'enfermement qu'on lui a infligé et elle s'est laissée mourir pour retrouver sa liberté .

Je pense à toi  , Marie ,à ta gentillesse bourrue ,à nos conversations sans queue ni tête , à ton café imbuvable mais à tes gâteaux délicieux  .Je t 'entends demandant des nouvelles de toute la famille et même des amis que tu n' avais vu qu'une fois .Tu me manques déjà .........