Je suis assise sur le bord du lit . Le médecin parle . Il explique les résultats des scanners divers que maman a passés  . Il parle de tâches au foie , d'une vessie épaissie et anormale , d'une inflammation de l 'os de la hanche . Maman a accepté l'hospitalisation parce qu'elle a mal à la jambe gauche depuis bientôt deux mois ,que la douleur augmente jour après jour et que rien ne la calme , et qu'elle ne peut plus marcher sans cannes . 

Des paroles du médecin  , elle n 'entend que sa proposition de rayons pour soulager sa douleur (il ne veut pas entendre parler d'opération ) . Elle est soulagée et contente .Elle n 'a pas entendu les sous-entendus ni le fait que tout était lié .Elle consent à faire le lendemain une biopsie du foie et quand ça sera possible un examen approfondi de sa vessie . 

Moi , sous les mots dits , j 'ai compris ce que le médecin n'a pas nommé . J'ai déjà assisté à cette scène 3 ans auparavant . J'ai envie de hurler mais je souris à ma maman . Elle est soulagée . Ils lui ont donné de la morphine et la douleur s'est éloignée. Elle veut maintenant rentrer chez elle . L 'infirmière lui explique qu'il vaut mieux faire avant les examens et surtout trouver le bon dosage du calmant avant de rentrer chez elle .Elle accepte ces explications .

J'entends les conversations téléphoniques qu 'elle a avec ses soeurs . Elle parle comme si demain ( ou après-demain ! ) elle allait reprendre sa voiture et retourner faire sa tournée de visites . Et elles lui répondent sur le même ton , c 'est tout juste si une date n'est pas fixée !!!!!

Elle n 'a pas compris la gravité de son cas . Le médecin a dit à mon frère que quand il la reverra , début janvier , il faudra qu'elle prenne une décision sur la suite des soins . Il nous demande de lui faire comprendre que sa maladie a un nom , qu'elle a un cancer métastasé ...........